Programme de résidences Art Explora – Cité internationale des arts

La Fondation Art Explora s’associe avec la Cité internationale des arts pour co-construire deux programmes de résidences inédits à destination des artistes, chercheur·euses du monde entier. La première session de résidences débutera en mars 2021.

Consulter l’appel à candidature.

Ce partenariat se déploie sur le site de Montmartre, à deux pas du Sacré-Cœur. Depuis 1971, la Cité y développe des programmes de résidences dans une quarantaine d’ateliers, dans huit bâtiments entourés d’un grand jardin boisé. Au sein de cet ensemble, la Villa Radet abrite aujourd’hui des ateliers de travail et des espaces d’exposition.

Le comité de sélection des résidences pour l’année 2021 sera composé de : Vinciane Despret, Koyo Kouoh, Christine Macel, Hans-Ulrich Obrist, Nataša Petrešin-Bachelez et Philippe Vergne.

Les candidatures pour la première édition du programme de résidences sont closes depuis le 6 novembre. Le jury se réunira fin novembre pour désigner les lauréats.

#RésidencesArtExplora

© Maurine Tric pour la Cité internationale des arts

Programmes de résidence

20 résident·e·s seront sélectionné·e·s chaque année et pourront participer à deux types de résidences :

  • Programme SOLO réservé aux artistes : résidence de 6 mois
  • Programme DUO pour la collaboration entre un·e chercheur·euse et un artiste : résidence de 3 mois

Les résident·e·s devront présenter un projet qui interroge les liens art/ sciences et le thème de l’exploration scientifique, l’exploration technologique et l’exploration du monde par la promotion de scènes artistiques émergentes.

Conditions d’éligibilité

Les deux programmes sont ouverts aux artistes et chercheur·euses de toutes les nationalités, sans limite d’âge. Les artistes éligibles sont ceux qui peuvent justifier d’une activité professionnelle de cinq ans minimum.

Les disciplines artistiques éligibles sont les suivantes : arts plastiques, arts performatifs, art numérique.

Les domaines de recherche éligibles sont les suivants : sciences humaines, sciences sociales, sciences, innovation technologique & développement durable, critique d’art & commissariat d’exposition.

L’objectif est de sélectionner des profils qui pensent le monde de demain et qui prennent en compte les enjeux sociaux et écologiques de nos sociétés.

Les ateliers

Art Explora disposera de 8 ateliers-logements et d’un lieu de vie destiné à l’ensemble des résident·e·s du site.

Chaque résident·e bénéficiera :

  • D’une résidence de 6 mois pour les artistes du programme SOLO ; d’une résidence de 3 mois pour les artistes et chercheur·euses du programme DUO
  • D’un atelier logement d’environ 50m2, équipé et meublé
  • D’une bourse de vie de 1000 euros par mois
  • D’une aide à la production allant jusqu’à 3000 euros, délivrée sur justificatif et selon les spécificités du projet
  • D’un voyage aller-retour pris en charge par la fondation
© Maurine Tric pour la Cité internationale des arts
© Maurine Tric pour la Cité internationale des arts

La résidence

Lors de sa résidence, l’artiste et/ou le·la chercheur·euse sera sollicité·e pour participer à la vie du site : il·elle participera à des rencontres avec les publics (scolaires, associatifs), des visites d’atelier par des professionnels du monde de l’art, des workshops, conférences ou toute autre activité valorisant sa pratique et permettant de la faire connaître au plus grand nombre.

Une restitution du projet de résidence sera envisagée en accord avec le projet, le format et la discipline artistique.

Le comité de sélection

Le comité de sélection est composé de grandes personnalités du monde de l’art et de la recherche.

Vinciane Despret

Philosophe des sciences, professeure à l’Université de Liège et à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique)

Philosophe et psychologue, Vinciane Despret enseigne au département de philosophie de l’université de Liège. Passionnée par l’éthologie, elle en a fait son objet de recherches. Elle relatera son premier terrain avec les oiseaux en 1996 dans Naissance d’une théorie
éthologique : la danse du cratérope écaillé.
Suivront d’autres publications, et notamment
Bêtes et Hommes (suite à l’exposition éponyme dont elle a assuré le commissariat scientifique à la Grande Halle de la Villette en 2007-2008) ; Etre bête, co-écrit avec
Jocelyne Porcher, Les faiseuses d’histoires avec Isabelle Stengers; Penser comme un rat;
Que diraient les animaux si on leur posait les bonnes questions ?
Son dernier livre, Habiter
en oiseau,
étudie la question des territoires. Le fil rouge qui conduit ses enquêtes est la question des bons dispositifs de recherches : comment arrive-t-on (ou non) à rendre les
êtres intéressants ?

© Sylvère Petit

Koyo Kouoh

Directrice générale et conservatrice en chef du Zeitz MOCAA (Afrique du Sud)

Nommée directrice exécutive et conservatrice en chef du Zeitz MOCAA au Cap en mars 2019, la Camerounaise Koyo Kouoh a déjà fait forte impression en lançant un ambitieux programme de symposiums, de conférences et de commissions ainsi qu’en supervisant un sondage pour la première exposition en Afrique du Sud de l’artiste nigérianne Otobong Nkanga. Auparavant, Koyo Kouoh était la directrice artistique de la RAW
Material Company, un espace d’exposition et une résidence d’artistes à Dakar qu’elle a fondé en 2008. En tant que conservatrice indépendante, Koyo Kouoh a organisé des expositions à l’échelle internationale – dont une exposition itinérante de groupes d’œuvres de femmes artistes africaines, dont Nkanga et Tracey Rose, qui ont fait leurs débuts à Wiels (Bruxelles) en 2015 ; la 37e EVA internationale à Limerick en 2016 ; et ‘Dig Where You Stand’, une exploration des histoires coloniales représentées par des objets des collections des Carnegie Museums de Pittsburgh, en 2018. Koyo Kouoh a également fait partie des équipes de conservateurs pour les Documenta 12 et 13 (2007/12) et a écrit et publié de nombreux ouvrages critiques, dont le prochain Breathing Out of School : The RAW Académie et Rapport sur l’état de l’histoire de l’art en Afrique, tous deux co-édités avec Ugochukwu-Smooth C. Nzewi et al.

© Zeitz MOCAA

Christine Macel

Conservatrice générale du patrimoine. Cheffe du Service Création contemporaine et prospective au Mnam Centre Pompidou (France)

Historienne de l’art et commissaire d’exposition, Christine Macel est conservatrice cheffe du service Création contemporaine et prospective au Centre Pompidou depuis 2000, où elle a réalisé de nombreuses expositions. Elle a été directrice de la Biennale d’art de Venise 2017 ‘Viva Arte Viva’. Son essai « Le Temps Pris » a été publié en 2020 aux Editions Champs d’art Flammarion. Co-commissaire de « Global(e) Resistance » au Centre Pompidou en 2020 elle prépare l’exposition « Elles font l’abstraction/Women in abstraction » au Centre Pompidou (mai 2021) et au Guggenheim de Bilbao (Octobre 2020).

© Jean-Claude Planchet

Hans-Ulrich Obrist

Directeur artistique des Serpentine Galleries à Londres (UK)

Hans Ulrich Obrist, né en 1968 à Zürich (Suisse), est le directeur artistique des Serpentine Galleries à Londres. Il était, auparavant, commissaire du musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Depuis sa première exposition « World Soup » (The Kitchen Show) en 1991, il a organisé plus de 300 expositions. Obrist a donné des conférences internationales au sein d’académies et d’institutions d’art. Il est rédacteur en chef des magazines Artforum, AnOther Magazine, Cahiers d’Art et 032C. Il écrit également des chroniques pour Das Magazin et Weltkunst. Obrist a reçu, en 2011, le CCS Bard Award for Curatorial Excellence, et en 2015, le Prix international Folkwang pour son engagement en faveur de l’art. Parmi ses publications récentes figurent Ways of Curating (2015), The Age of Earthquakes (2015), Lives of the Artists, Lives of Architects (2015), Mondialité (2017), Somewhere Totally Else (2018) et The Athens Dialogues (2018).

© Tyler Mitchell

Nataša Petrešin-Bachelez

Commissaire d’exposition interdépendante, éditrice et critique d’art

Nataša Petrešin-Bachelez est commissaire d’exposition interdépendante, éditrice et critique d’art. Parmi les expositions dont elle a assuré le commissariat, on compte Contour Biennale 9: Coltan as Cotton (2019, à Malines), Defiant Muses: Delphine Seyrig and the Feminist Video Collectives in France (1970s-1980s) aux musées LaM de Lille et Reina Sofía de Madrid (2019, avec Giovanna Zapperi), Show me your archive and I will tell you who is in power à la galerie d’art Kiosk de Gant (2017, avec Wim Waelput), Let’s Talk about the Weather au musée Sursock de Beyrouth et au Times Museum de Guangzhou (2016 et 2018, avec Nora Razian), Resilience. U3 – Triennial of Contemporary Art en Slovénie au musée d’art contemporain (MSUM) de Ljubljana (2013). Nataša Petrešin-Bachelez a par ailleurs été codirectrice des Laboratoires d’Aubervilliers de 2010 à 2012. Elle est rédactrice en chef du magazine Versopolis Review, et a été rédactrice en chef du Manifesta Journal de 2012 à 2014 et de L’Internationale Online de 2014 à 2017. Nataša Petrešin-Bachelez a été commissaire d’exposition du projet Not Fully Human, Not Human At All, organisé par KADIST à Paris de 2017 à 2020, dont l’exposition finale se tiendra à l’Association d’arts de Hambourg, en collaboration avec Bettina Steinbrügge. Elle a par ailleurs fondé avec Elena Sorokina une Initiative for Practices and Visions of Radical Care. Enfin, avec Patricia Falguières et Elisabeth Lebovici, elle dirige le séminaire Something You Should Know à l’EHESS, à Paris.

© Hervé Bachelez

Philippe Vergne

Directeur du musée d’art contemporain de Serralves (Portugal)

Philippe Vergne dirige le musée d’art contemporain de Serralves, à Porto, depuis avril 2019. De 2014 à 2018, il a été directeur du musée d’art contemporain (MOCA) de Los Angeles. Auparavant, il a supervisé pendant cinq ans la fondation DIA à New York, après avoir été directeur adjoint et conservateur en chef du Walker Art Center de Minneapolis. De 1994 à 1997, Philippe Vergne a assuré la direction du musée d’art contemporain de Marseille (MAC).

Candidater

Les candidatures pour la première édition du programme de résidences sont closes.

Pour toute demande concernant votre candidature, veuillez nous écrire à l’adresse suivante : residences@artexplora.org

Consulter l’appel à candidature pour l’édition 2020.

Le calendrier

  • 22 septembre 2020 : lancement de l’appel à candidatures
  • 6 novembre 2020 : clôture de l’appel à candidatures
  • Fin novembre 2020 : réunion du comité de sélection
  • Début décembre 2020 : annonce des résultats
  • Mars 2021 : début des résidences pour les programmes SOLO et DUO

Pour toute question, vous pouvez nous écrire à residences@artexplora.org